Les vieux potes

Salut les cocos. Je sais, ça fait un sacré bail.

On va faire ça à la manière des vieux potes tu veux bien? Les vieux potes ça sait bien faire ça, reprendre là où ils s’étaient arrêtés. Comme si de rien.

Le vieux pote, attention, c’est pas le Meilleur Pote. Rien à voir, c’est pas celui que t’appelles toutes les semaines que tu sois à New-York, Bordeaux ou Saint Pée sur Nivelle. Le vieux pote tu l’appelles pas d’ailleurs. Si t’as son numéro c’est celui de son premier Nokia qu’il a eu au tout début des années 2000. Le vieux pote c’est celui avec qui t’as été vraiment pote à une époque et puis que t’as un peu perdu de vue mais pas complètement. La vie quoi. T’as des copains en commun avec le vieux pote, donc t’es pas complètement à la ramasse. T’es quand même au jus des naissances, déménagements et toussa. En revanche, ça fait deux mille ans que vous vous êtes pas vu en vrai (les photos sur facebook et instagram ne comptant pas vraiment on est d’accord).

Le vieux pote, c’est celui que t’aimerais bien voir aussi l’été quand tu viens en France. Ça serait l’occase te dis-tu. Mais justement, le vieux pote c’est celui qui passe à la trappe. Toujours. T’as déjà pas vraiment le temps de voir tous les copains alors les vieux potes…. Question de planning. C’est con mais c’est la vie.

Et cet été, fou dingue, abracadabra, magie du calendrier, bringue, birthday party et paf: vieux potes! Wow! Génial.

Et alors le vieux pote est arrivé. Comme ça l’air de rien avec ses gosses qui, dans le trou béant de l’espace-temps, étaient quand même passés du stade têtage de nichons à celui de pré-ado mignon mode oeil de biche en un temps record, vu que clairement on s’était quitté la veille. Le gosse du vieux pote, on le sait, a la capacité de grandir beaucoup plus vite que l’enfant lambda. Tu vérifieras, c’est assez déconcertant.

Ce qui est drôlement bien avec le vieux pote c’est que t’as pas besoin de te taper cette foutue phase Une de la rencontre entre gens civilisés : l’espèce d’autoroute « t’habites où – tu fais quoi – t’as combien d’enfants – c’est comment New-York? » (non mais sérieux les gars, passons direct à la phase Deux s’il vous plait, c’est trop chiant). Il faut quand même faire une petite mise à jour – dans le meilleur des cas, la dernière fois que tu l’as croisé c’était dans la décennie précédente –  mais avec le vieux pote tu n’as ni besoin d’être polie, ni intéressante ou intéressée parce que lui, il sait. Avec le vieux pote, tu passes directos à la phase Deux, celle où tu te marres et où tu racontes des conneries.

On a repris là où on en était avec nos 15 ans et nos mioches en plus. Et c’était vraiment vraiment parfait, émouvant, rigolo, con, sympa et tutti quanti.

Alors si tu veux bien jouons la à la manière des vieux potes. On dit que j’essaye de revenir raconter des trucs par ici mais sans la phase Une. On va reprendre là où on en était tranquilou et puis on va essayer de se marrer un peu.

IMG_20160820_173029IMG_20160821_151847IMG_20160821_171736IMG_20160819_210833

Advertisements

Navigation des articles

  5 réflexions sur “Les vieux potes

  1. Lô Dumas
    28 août 2016 à 14 h 47 min

    HA QUE OUAIS JE VEUX….!!!!
    ON S APPELLE QUAND ? demain toute journée (jusqu’à 15H30 heure française, ou mercredi aprem?… loooooooooooooooooooooooooove

  2. Jérôme
    30 août 2016 à 3 h 52 min

    Ouais c’est ça, exactement, on a repris là où on s’était arrêté comme si on s’était quitté hier, c’était tellement bien de se revoir ! T’as pas changé Louise.

  3. Lea M.
    18 janvier 2017 à 9 h 54 min

    Les photos en fin d’articles sont dans la campagne proche de New York ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :