La vérité sur le brunch

IMG_20160220_143223

En ce moment j’ai envie de picoler. Je sais pas pourquoi mais c’est un fait. Alors évidemment comme ma condition de « mum at home » ne me le permet pas autant que je le souhaiterais, il faut trouver des parades. Et j’ai trouvé : LE BRUNCH. Tu sais ce truc inventé pour tous ces dégénérés qui se couchent très très tard, boivent toute la nuit et éventuellement dansent jusqu’à l’aube. Forcément le matin (à midi donc), ils ont besoin de gras et d’une nouvelle rasade. Pour enlever le mal de tronche, c’est une technique connue (enfin moi je la connais). Et bien je viens de découvrir que ça marche aussi sur les dégénérés munis de descendance. Ceux qui même s’ils se couchent tôt après une petite verveine ont l’oeil hagard et mal au crâne rapport au réveil un poil brutal infligé par la chair de leur chair.

Samedi on a donc brunché à Greenpoint. Maintenant que je sais exactement ce qu’est le concept du brunch : picoler de la vodka dès 11h du mat en souriant à tes gosses et en leur refilant des olives imbibées d’alcool , je me marre en pensant à tous ceux qui m’ont dit un jour: « ah hier… oui, non, rien. On a juste brunché »… Non mais OK les gars! Maintenant je vois… Vous vous êtes mis la tête pendant que vos mômes boulottaient 12 kilos de frites. Grand bien vous fasse! Mais fallait me le dire qu’on parlait en codes. Moi quand je passe une journée à picoler, je dis « j’ai passé la journée à picoler ». Et souvent je rajoute « qu’est ce qu’on s’est marré! ». Bon ben à partir de dorénavant, je dirais « On a brunché. C’était naïce ».

En tous cas, ce qui est sûr c’est que tout week-end commençant avec un bloody-mary n’est jamais complètement pourri. Surtout quand le dît week end est le dernier des vacances. Allez! Hauts les coeurs!

IMG_20160220_150918IMG_20160220_151411IMG_20160220_150704IMG_20160220_153639IMG_20160220_154337IMG_20160220_154522IMG_20160220_174248IMG_20160220_174751IMG_20160220_175947

Advertisements

Navigation des articles

  6 réflexions sur “La vérité sur le brunch

  1. Mipau
    22 février 2016 à 15 h 46 min

    Merci pour cet article, qui change de tous ceux qui nous font croire que le brunch américain, et bien c’est trop « amasing »! Dans les autres articles, le brunch, c’est THE moment familial, avec une profusion de petits plats tous plus délicieux les uns des autres.. Avec du jus d’orange fraîchement pressé, des cakes odorants et des muffins pas du tout « étouffe chrétien »! Avec votre description, c’est tout le contraire, hein?! Mais bon, ils sont quand même compliqués les Ricains! Quant t’as bu, tu t’es vu?! Alors assume et te cache pas derrière ton croissant ou ta saucisse et « enjoy »!

  2. SB
    22 février 2016 à 18 h 10 min

    Vodka a 11 heures camouflee dans un bloody mary….Espèce d’ivrogne va ! J’espère que t’as pas refourger le céleri imbibe d’alcool a tes kids. Bad Mum !

    • 22 février 2016 à 18 h 35 min

      Si mes gosses mangeaient du céleri ça se saurait ma pauvre!

  3. 1 mars 2016 à 15 h 37 min

    mais tellement !!! hahaha !!!
    sauf que, dans certains bars, je m’étais entendu répondre la phrase suivante lorsque j’avais demandé mon bloody mary « sorry it’s not 12 yet, we have to wait until 12 to serve you alcohol ». Whaaaaaaaaat ??? Mais pourquoi ? Paraitrait qu’il y aurait une loi à New York qui empêche de servir de l’alcool avant midi. Je ne suis jamais allée vérifier, mais quand même…

  4. Ralph
    8 mars 2016 à 7 h 07 min

    Yessss vive la brunchitude !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :