Les vacances

 

unique_cabins_in_the_woods_640_45
Avec les copains on est content. On part dans la forêt pour noël. On va passer les vacances dans une maison au milieu des bois avec une cheminée. Le pied quoi. Evidemment, on ne sait pas encore si la maison sera vraiment bien, on a juste vu quelques photos. On sait qu’il y a une cheminée et qu’elle est au milieu des bois. On sait aussi qu’il n’y a pas internet… Hum… Quand on a cliqué sur : « contacter l’hôte », on savait pourtant. Mais on devait être bourré. Les réactions allaient de « non mais ça va les gars! On peut quand même passer sept jours sans internet! Faut pas déconner! » de la moeuf complètement faux-cul (moi) à « on va trouver une soluce. C’est bon, on prend la baraque et on trouve une soluce » de la moeuf dans le déni (la copine). A ce moment là elle était prête à faire installer un pylône dans la dîte forêt pour avoir trois grammes de wifi. Genre, ça doit être possible, on va se renseigner. Les mecs eux, se marraient.

On a réservé la baraque donc. Confiants. Je me dis que ça va être marrant peut-être. Par exemple, personne ne pourra vérifier sur google si je dis des grosses conneries ou pas pour étayer mes argumentaires bidons. Et ça c’est cool. On va être obligé de jouer au trivial pursuit et à taboo. Super cool. Ambiance noël à fond. Bon par contre, les soirées dansantes youtubesques à coup de « pendant que les champs brûlent », « scaterlings of africa » ou « hijo de la luna » c’est mort. Et ça c’est vraiment con. On va être obligé d’écouter tous les trucs vachement intelligents et musicalement corrects qui se trouvent dans nos disques durs respectifs. Super boring. Côté gosses, ça veut dire qu’on va pas pouvoir se regarder d’un air exaspéré en se disant « purée ils nous soulent là non? Netflix! ». Non… Il faut prévoir des DVD. … Je dois avoir Autant en Emporte le Vent. Ah! Et La reine des neiges bien sûr. Mais mis à part le fait que c’est un dévède français et que ça marche pas dans les lecteurs ici (ce truc de naze), en fait même les mômes en peuvent plus de Frozen. A part la Ptiote, on est bien d’accord, qui elle est toujours en mode fan et qui donc n’a aucun recul face à l’oeuvre. Bref. C’est pas gagné la tranquillité.

On part dans deux jours et le truc quand t’as pas internet, c’est qu’il faut prévoir un max de truc à l’avance. Evidemment l’itinéraire, ok, ça va je sais. Mais aussi, la recette de la tarte au citron par exemple. Il se trouve que mon champion est né tout pile poil entre noël et le jour de l’an (d’un pratique! non vraiment je conseille à tout le monde d’accoucher un 29 décembre et par la suite de tenter d’organiser un anniversaire décent entre la poire et le dessert) et qu’il adoooore la tarte au citron. Et force est de constater qu’à part celle des pâtes à rien, je ne connais aucune recette par coeur. Sans marmiton, pas de salut. Donc je note : recette de la tarte au citron. Y’a un autre probleme qui va se poser à nous. Celui des excursions. Pas qu’on soit des tendus de l’excursion. En général on n’a pas le temps de toutes façons… Une semaine c’est vachement trop court. T’as à peine de temps de faire un feu, d’ouvrir une bouteille, de t’avachir sur le canap et hop il faut repartir. Mais dans le cas où notre emploi du temps nous le permet, comment on fait sans internet? Hein? Je pense que les gens ne faisaient pas d’excursion avant google. On va être obligé de partir carrément à l’aventure. Je me demande si je vais pas embarquer une boussole. Y’en a bien un sur quatre qui aura retenu le concept des courses d’orientation au collège. Là je suis en train de me rendre compte que je suis complètement débordée jusqu’au jour du départ en fait. Par exemple la boussole, j’ai le vague souvenir d’en avoir aperçu une dans la chambre des gosses un jour… Donc je crois que je vais aller chercher cette boussole.

Mais avant, comme j’ai plus internet avant un moment, je vais en profiter pour te souhaiter à toi là qui vient faire un tour par ici, de très bonnes fêtes, et puis du gras et du chocolat. Je crois nous seront tous contents de passer à une nouvelle année et de laisser celle là derrière.

Alors bisous les copains. Amusez vous bien. Et à l’année prochaine!

**Pour info c’est pas cette jolie cabane la maison qui nous attend… On est huit quand même.

 

 

 

 

Publicités

  Une réflexion sur “Les vacances

  1. Mllepierrafeu
    27 janvier 2016 à 15 h 14 min

    Il faut que je te dise, même si je ne commente pas, je lis tes articles et je ris, toujours!
    Merci pour ton humour et pour la réécoute de « scaterlings of africa », j’avais oublié et c’était bon!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :