Calligraphie, riz et kimonos

Habiter à New-York comporte un énorme avantage, celui de pouvoir satisfaire assez simplement les lubies de tes gosses. Il y a quelques mois, alors qu’on m’adressait une demande express de partir sur le champs en Egypte pour étudier les hiéroglyphes au plus près, j’avais embarqué la marmaille pour une journée égyptienne au Met.
Aujourd’hui, le fiston ne jure plus que par la Chine, la calligraphie, les kimonos et le « riz chinois ». C’est donc tout naturellement qu’ils nous a proposé à son père et à moi d’aller passer le week-end en Chine (« mais si vous voulez ça peut être le week-end prochain parce que c’est loin il faut s’organiser »…)
Comme on est des parents super réactifs (et vachement sympas) on a dit banco, on file à Chinatown.

La mission était donc de manger du « riz chinois » et de ramener un petit souvenir de notre grand voyage. Arrivés sur place, devant la profusion de merveilles rouge et or importées directement de lointaines provinces chinoises, notre apprenti sinologue est tombé en amour devant un équipement complet de Kung-Fu (chaussons ridicules compris). Je ne sais pas vraiment comment on a évité le drame mais on a réussi à l’en dissuader.

A la place, on a trouvé un kit calligraphie à 6 dollars avec cahiers, pinceaux et encre de chine. Finalement, le drôle était super content. La miss, elle, n’en croyait pas ses yeux tellement y avait des hello kitty partout… Un espèce de paradis pour 2 ans et dem.

On a mangé des raviolis vapeurs sans vraiment savoir ce qu’il y avait à l’intérieur (comme là bas) et du « riz chinois ». Mission accomplie, affaire rondement menée.

Et moi ben j’étais vachement contente de me balader dans ce quartier dans lequel je ne traîne pas souvent mes guêtres.

Depuis, on s’adonne à la calligraphie…

Publicités

  5 réflexions sur “Calligraphie, riz et kimonos

  1. Anonyme
    26 août 2014 à 13 h 28 min

    Et nous qui vivons en Chine, j ai un fils qui reve d'aller a New York….

  2. 30 août 2014 à 13 h 35 min

    Oh!!! vous vivez en Chine! C'est mon voyage de jeunesse la Chine tu sais! Mais du coup effectivement c'est un peu loin!

  3. 12 mars 2015 à 0 h 16 min

    Excellent ce petit billet sur China Town, pour moi qui vit également en Chine… Juste une remarque (maintenant que j’étudie un peu le chinois) : votre fiston est en train d’écrire ses caractères à l’envers, mais bon, pour une première fois c’est déjà pas mal.
    Je viens de découvrir votre blog et je suis en train d’en terminer la lecture en ayant commencé au premier billet… Je pense arriver au bout dans la journée, je vous en dirais plus mais j’adore déjà !

    • 12 mars 2015 à 6 h 57 min

      Hahaha ! C’est vrai?! C’est à l’envers?!!! Punaise, ça craint. Quand il s’y remet je lui dis. Et bienvenue ici alors! Je suis touchée.

      • 12 mars 2015 à 7 h 02 min

        Ca craint pas tant que ça, à part les chinois et les pauvres étrangers qui s’essayent au chinois comme moi personne n’y a vu que du feu. Il faut juste prendre un air détaché en société et faire genre « oui, oui, mon fils s’essaye à la calligraphie chinoise » et ça va le faire ! ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :