Winter is my friend

Je sais pas si t’as suivi mais avant New-York, on a passé quelques temps à Madrid (genre 1 an et dem). Et j’ai passé environ 1 an et dem à râler parce que j’avais trop chaud, parce que le ciel était trop bleu et parce que je voulais voir de l’eau (fleuve, lac, mer, n’importe quoi mais de l’eau).
Alors quand on a (enfin) pu s’envoler pour New-York, j’ai été super contente mais j’ai flippé de râler parce qu’il faisait trop froid, parce que le ciel était trop bleu et parce que la flotte ça va un moment mais point trop n’en faut!
Là je serai vraiment passé pour une râleuse.
Et bien que nenni! Le froid, la neige, la flotte (et donc les mouettes) et le ciel bleu, moi j’adore!
On avait promis au nain de la neige. C’était un peu une carotte. Parce que le nain New-York ça lui disait pas grand chose. On lui avait dit: « tu verras le nain, new-York c’est génial, à noël il neige et on peut faire de la luge ».
Du coup depuis hier, ben il croit que ça y’est, c’est noël à nouveau, que l’année est finalement passée vachement vite, tellement vite que les vacances d’été ben il s’en souviens plus vraiment.
« Oh maman regarde, il neige. C’est cool, c’est noël! Alors moi je veux… »
« Popopopopopop le nain. C’est pas noël. Mais t’as raison il neige »
« haaaaaaaannnnnnn MAMAAAAANNNNNNNN! Tu m’as dis que quand il neige c’est noeeeeeeeeeeeël! C’est pô juste! »
« Non mon trésor, je t’ai dit que quand c’est noël, des fois et ben il neige… Tu saisis la différence mon chéri? »
Bref, passée cette petite incompréhension temporelle (ou cette petite tentative d’arnaque de la part du nain), on a chaussé nos bottes et on a décidé d’aller batifoler dans la poudreuse.
Tu te doutes bien que c’est pas si simple.
D’abord il faut se fringuer. Y’a un truc que j’aime d’ailleurs particulièrement dans les climats extrêmes comme ceux là: on est tous égaux devant le look. T’as forcément un look de merde quand il neige. Je les aies vu les gonzesses avec 2000 $ de sapes sur le dos, elles ont certainement un peu plus chaud que toi, mais elles ont aussi un look de merde. Parce qu’en doudoune et pompes de neige, t’as beau y avoir mis le prix, t’es pas classe. Y’a rien à faire.
J’étais donc particulièrement détendue quand il s’est agi de superposer des nippes histoires de pas congeler une fois posé le premier un pied dehors. Au passage, tu fais marrer le nain parce que pour lui c’est trop trop fou de mettre deux paires de chaussettes! Alors que toi tu sais bien que c’est une question de survie.
Ensuite il faut faire comprendre au nain qu’il a pas besoin de se vautrer tout de suite dans la neige, qu’il ne faut pas qu’il s’inquiète, il sera trempé tôt ou tard. Et que mieux vaut tard.
Et pour finir, gros défi: il te faut une luge. Évidemment t’as pas anticipé. Et ton nain se retrouve avec ça:
Un sac Auchan. Remarque, ici c’est presque la classe un sac Auchan. Mais la vérité c’est que ça marche pas le sac Auchan.
Mais lève les pieds bon sang!

Si tu te retrouves dans ce cas là, je préfère t’éviter tout de suite des galères. Des luges, passé 11h00 du mat les jours où il neige, y’en a pas. Ou plutôt, y’en a plus. On a fait TOUS les magasins de Park Slope. T’aurais vu la tronche du nain à chaque réponse négative, tu serais allé dans le New-Jersey lui trouver une luge (j’y ai pensé).

Et puis finalement, comme je suis une fille qui a des relations, je suis allée quémander une luge chez des copains avec nains et on a évité le drame (que je préfère même pas imaginer!). Alors je le répète ici: « Copine, tu m’as sauvée mon week-end! ».
Une fois que t’as tout le matos, c’est facile. Tu suis tous les gens qui ont la même dégaine pourrie que toi et tu te rends dans un parc de ta convenance. Nous, on est allé slider à Prospect Park. Et là, ben c’est tout pareil que si t’étais parti en week-end à la montagne: air frais qui fait les joues roses, tentatives plus ou moins ratées de bonhomme de neige (« mais mamaaaaaaannn! T’as oublié de prendre une carotte! Comment on va faire? »), et joie communicative de tous les mioches.
Alors bien sûr t’as les pieds congelés (et mouillés), bien sûr tu galères pour faire garder son écharpe au nain (« ça graaaaaaaaaaaaaatte » « oui ça gratte, je ne le sais que trop bien, mais c’est ça ou de la neige dans le tee-shirt, tu préfères quoi? »), bien sûr tu t’es transformée en chien de traîneaux (« cours maman, couuuuuuuuurs!!!! ») mais le nain est tellement content que oui tu cours avec de la neige jusqu’au genoux et le plus barjot c’est que ça te fait plaisir!
C’est donc à ce moment très précis que j’ai réalisé combien je me sentais bien dans le froid.
Quand le (trop) chaud me rend molassone, pessimiste et de très mauvaise humeur, le froid qui pique les joues me donne immédiatement envie de sortir, de sourire et me rend la vie plus belle!
Edit: Si tu veux voir des vraies belles photos de New-York sous la neige va voir par là: curiosités & futilités, par ici: D’une pomme à l’autre et par là: le blog de Romain parce que on trépignait toutes en attendant ça!
Publicités

  14 réflexions sur “Winter is my friend

  1. 11 février 2013 à 3 h 37 min

    Aaaaah je savais que tu serais a la hauteur du post special neige!!! Moi aussi j'aime le froid qui pique et qui rend tellement plus vivant… et qui fait qu'on est tellement heureux de se mettre bine au chaud juste apres.

  2. 11 février 2013 à 3 h 49 min

    Je vois qu'on a eu les memes occupations ce week-end. Pour faire original, je vais aussi faire mon article neige apres Clara, Jeanne et toi. Mais j'ai des photos differentes des 3, comme quoi on est complementaire les filles.
    Nous aussi on a galere nos 1eres annees pour les luges. Notre tout 1er hiver, on a utilise une boite de rangement qu'on case sous le lit. Les gens etaient morts de rire et on entendait de toute part « he is in a box ». Quand Romain ne pouvait plus rentrer dans la box, on est passe au matelas gonflable pour nos visiteurs (non gonfle), c'etait super mais on a tue le matelas.
    Depuis on a investi dans la luge, qui n'est pas sorti beaucoup l'an dernier et qui prend une place monstre dans notre placard.

  3. 11 février 2013 à 3 h 53 min

    Rhooo! Merci Clara! (mes joues vont rester définitivement roses!). Et oui j'avais bien pressenti (malgré tes vacances au soleil, hein!) que tu aimais particulièrement New-York à cette saison!

  4. 11 février 2013 à 3 h 59 min

    Héhéhé! C'est sympa d'ailleurs de voir les photos de chacune de la même journée.
    Alors le matelas gonflable Séverine, là t'as du lourd! J'y ai même pas pensé. Mais à ma décharge c'est un deux places. Hahaha! Je me marre rien qu'en imaginant tes gosses sur le matelas gonflable (« vas y maman c'est bon là, achète nous une luge, steupl! »)

  5. 12 février 2013 à 4 h 38 min

    Le sac Auchan m'a tuer! Hiver prochain, on s'équipe, obligé!

  6. 12 février 2013 à 4 h 50 min

    Mais carrément ! Il vous en faut 2 en plus, autant te dire mission impossible si t'as pas anticipé. Contente que mon blog serve à éviter la teu-hon à 2 petits mignons ;)

  7. 12 février 2013 à 11 h 18 min

    j'en connais deux à qui ça aurait plu, toute cette neige !!
    Ici on a eu 2 jours de neige le mois dernier et on a fait du sac plastique aussi en guise de luge dans le jardin…

  8. 12 février 2013 à 13 h 27 min

    C'est sûr que les enfants sont comme des dingues! Mais le premier jour la neige était trop poudreuse pour le sac en plastique, il s'enfonçait lamentablement au lieu de descendre!

  9. 12 février 2013 à 15 h 03 min

    Ah oui le sac Auchan en plein NY ça en jette !

  10. 13 février 2013 à 2 h 49 min

    Ah! Merci de reconnaître ce détail de très bon goût! ;)

  11. likeagerman
    20 février 2013 à 15 h 00 min

    mouhahahaha j'ai adoré le sac auchan XD
    Avec chéri on a pas d'enfants, mais on a les luges :B … Une pour chacun, ça déglingue tout ^^

  12. 21 février 2013 à 16 h 41 min

    Et du coup c'est qui qui fait le chien de traîneau?

  13. lagueune
    22 février 2013 à 10 h 01 min

    bien rigolé encore une fois !!!! la photo de Merlin avec le sac auchan : ça déchiiiiire!
    Bon, une fois de plus: on a bien changé: quand je pense que tu viens de Nice et qu'à l'époque, aller à Bordeaux, c'était synonyme d'aller à Lille…. c'est dingue. Moi aussi, je rêve d'habiter au milieu de la neige, je te jure!

  14. 22 février 2013 à 12 h 55 min

    HAHAHAHA! Tu me fais bien rigoler aussi ma Gueun' J'ai pas super bien compris les histoire de Nice Bordeaux et Lille (y'a de la neige à Lille?) mais ouais c'est trop bien la neige!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :